Lien contactENTTwitter

Accueil > Actions culturelles 2014-2015 > Lettre à Paul Demeny (1871) - Arthur Rimbaud

Icone Augmenter tailleIcone Diminuer tailleIcone imprimer

Lettre à Paul Demeny (1871) - Arthur Rimbaud

Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant. Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d’amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n’en garder que les quintessences. Ineffable torture où il a besoin de toute la foi, de toute la force surhumaine, où il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, - et le suprême Savant - Car il arrive à l’inconnu !