Lien contactENTTwitter

Arborescences

Dans le cadre d'un partenariat avec le Musée itinérant de la DSDEN22, la Galerie d'Art à Vocation Pédagogique du site de Saint-Brieuc accueille quatre œuvres de Gérard Titus-Carmel du 9 novembre au 15 décembre 2016.

Peintre, dessinateur, graveur, Gérard Titus-Carmel développe dès le début des années 1970 de nombreuses suites de dessins et de peintures, dont des séries portant l’espace du paysage, sur la touffeur des frondaisons, les superpositions et l’organisation de l’ombre et de la lumière, comme dans la série des Forêts (1995-1996) qui s’ouvre comme une clairière durant la réalisation de la Suite Grünewald (1994-1996), où il approfondit sa réflexion sur la transparence et la « remontée » de la couleur. Amplifiant ce travail de saturation de la surface, les Feuillées (2000-2003) et les Jungles (2004) annoncent un long cycle de peintures et d’œuvres marquant justement dans l’alignement des gestes comme dans l’occupation de l’espace, une volonté de donner du dessin – voire une écriture et peut-être même une musique – à ce désordre.

Indépendamment d’une somme très importante de commentaires et d’exégèses que son travail a suscités chez les critiques et les historiens de l’art, bon nombre d’écrivains, de philosophes et de poètes se sont penchés sur l' œuvre de TITUS-CARMEL, lui-même auteur , laquelle ne laisse pas de questionner quant à la représentation, au statut du modèle et à sa mise en procès.

Vanessa Auclerc-Galland