Lien contactENTTwitter

Accueil > Actualités institutionnelles > 17ème rencontre inter-académique Nantes/Rennes

Icone Augmenter tailleIcone Diminuer tailleIcone imprimer

17ème rencontre inter-académique Nantes/Rennes

PISA, et après ? Comment construire tous les jours l'école de demain ?

L'AFAE (Association Française des Acteurs de l'Education) organise le 14 janvier 2015, au lycée Françoise Arago, 27 avenue du recteur Schmitt à Nantes,  son 17ème colloque interacadémique sur le thème : "PISA, et après ? Comment construire tous les jours l'école de demain ?"

Pourquoi, à l’occasion de ce 17ème colloque relancer, ou engager, un débat sur PISA, enquête internationale de l’OCDE, qui de la première, en 2000, à la cinquième édition, en 2012, a suscité en France plus de polémique que de réflexions et d’engagements de nature à conforter une démarche de refondation du système éducatif ? Parce qu’il convient d’affronter la réalité avec discernement et détermination.
Il importe aujourd’hui plus que jamais de passer du déni à l’analyse afin de dédiaboliser PISA, mais aussi, parce qu’elles sont souvent traitées avec le même dédain, les enquêtes, les notes et les publications de la DEPP qui, bien que nationales, n’ont pas meilleure presse dans les arcanes de l’Education.
PISA, comme « l’état de l’école », « géographie de l’école » et « repères et références statistiques » sont trop souvent abordées par le petit bout de la lorgnette et caricaturées, ce qui permet aux tenants du statu quo de les dénigrer ou de les ignorer.
Or, sans en faire l’alpha et l’oméga de la refondation, elles constituent des références, des boîtes à outils dont il convient d’utiliser les bons instruments et pas uniquement celui qui permet de décrypter les performances des élèves. Car PISA c’est aussi le climat des établissements, le « bien-être » des élèves, les inégalités, la formation des enseignants, le management des établissements, la gouvernance du système…
Les constats sont brutaux ; faut-il casser le thermomètre ou le consulter avec calme et pragmatisme afin d’agir collectivement, là où nous sommes, pour que nos pratiques évoluent, le climat s’améliore, le plaisir de faire soit de nouveau au rendez-vous ?
Les très nombreux ateliers qui aborderont tous ces sujets : lutte contre les inégalités, statut de l’erreur, climat éducatif, tutorat, apprendre à apprendre… permettront à chacun de trouver de quoi nourrir sa réflexion, justifier ses engagements et sa motivation et débattre librement et passionnément.
Ce moment privilégié s’adresse à toute la communauté éducative et tout particulièrement aux cadres et aux équipes éducatives et enseignantes, notamment aux membres du conseil pédagogique.