Agentive future-making in mundane interactions: critical encounters as sites of concept formation - Reaction

Date de l'intervention : 20/11/2013 - 14:00 - Durée de la video : 0:56

Description :

Michel Grangeat est professeur des universités en Sciences de l'Éducation à l'Université de Grenoble (Joseph Fourier – ESPE). Il conduit ses recherches au L.S.E. (EA 602). Ses recherches portent sur le développement des compétences professionnelles dans les métiers de relations humaines (enseignement, formation, santé, travail social) et plus particulièrement sur les effets du travail collectif des acteurs sur ce développement. Il s'agit de comprendre les relations entre l'organisation du travail ou les dispositifs de formation et les conceptualisations et pratiques des acteurs. Dans le cadre du projet européen S-TEAM (FP7 SiS), de 2009 à 2012, ses recherches ont étudié les modalités du travail collectif enseignant favorisant un développement des démarches d'investigation dans les enseignements scientifiques. Elles ont permis la mise au point d'un modèle de compréhension, de description et d'évaluation des pratiques d'enseignement scientifiques fondés sur l'investigation (Grangeat, 2013). Elles ont conduit à montrer que lorsque les enseignants sont engagés dans un travail collectif, ils prêtent plus d'attention aux processus d'apprentissage des différents élèves: notamment, ils s'efforcent plus que les autres de rendre explicites leurs objectifs et les connaissances et méthodes que les élèves doivent maîtriser. Dans le cadre du projet de recherche européen ASSIST-ME (FP7SiS), de 2013 à 2017, l'étude porte sur l'articulation entre l'évaluation formative et sommative dans les enseignements scientifiques fondés sur l'investigation. Le volet expérimental est appuyé sur le LéAEvaCoDICE dans le cadre de l'IFÉ. Il s'agit de concevoir, tester et évaluer des approches formatives avec 15 enseignants de sciences, à l'école et au collège, en éducation prioritaire. Le cadre théorique est celui de la psychologie ergonomique et de la didactique professionnelle, et plus généralement de la théorie de l'activité. La méthodologie est souvent qualitative. Le recueil de données se fait par observation enregistrée en vidéo et entretien d'auto-confrontation à la vidéo. Le traitement des données consiste en analyse du discours et des vidéos.

Intervenant(s) :