Lien contactENTTwitter

Accueil > A la une > Les jeudis midi de l'ESPE 2016-2017

Icone Augmenter tailleIcone Diminuer tailleIcone imprimer

Les jeudis midi de l'ESPE 2016-2017

La médiation par les pairs : une résolution pacifique des conflits à l’école

30/03/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenantes : Pour l’Aroéven Bretagne : Peggy DUFOUR & Léonore BERGER

Les associations partenaires de l’école, dont fait partie l’Aroéven, ont pour ambition de participer à la construction d'une société d'hommes et de femmes capables de mieux comprendre le monde qui les entoure et de peser sur sa transformation. Dans ce cadre, elles sont reconnues comme des mouvements complémentaires de l’Ecole. Elles œuvrent donc dans le but de former des citoyens éclairés en complémentarité de l’Ecole.

L’Aroéven accompagne depuis plusieurs années des écoles et des collèges dans des projets promouvant la résolution pacifique des conflits, en donnant aux élèves le rôle de médiateurs.

« La médiation est un processus qui permet, lors d’un conflit, l’intervention de personnes extérieures au conflit pour dépasser le rapport de force et trouver une solution gagnant-gagnant.»

Le dispositif de médiation promu par l’Aroéven permet la résolution à froid de petits conflits entre et par les pairs. Accessible à tous les niveaux, c’est un outil supplémentaire à la gestion des conflits, basé sur la parole et la confiance donnée aux élèves. La médiation participe ainsi à la responsabilisation et à l’implication des jeunes et des adultes au sein des établissements, en s’appuyant sur le développement des compétences psycho-sociales.

Télécharger l'affiche

 

« Plurilinguisme et mathématiques »  - Étudier des numérations orales à l'école : quels savoirs mathématiques et langagiers en jeu ?
23/03/2017 - 13h - 13h45- Salle A01 sur le site de Brest (en visioconférence avec les sites de Saint-Brieuc et Rennes)

Intervenantes : Caroline Poisard, ESPE de Bretagne, laboratoire du CREAD Martine Kervran, ESPE de Bretagne, laboratoire du CREAD Elodie Surget, Ecole F. Buisson (Quimper), ESPE de Bretagne

Notre groupe de travail PEM « plurilinguisme et mathématiques » s'intéresse aux langues et langages comme ressource pour enseigner et apprendre les mathématiques. En introduction, nous proposons une analyse de la numération orale bretonne, de ses spécificités au regard de la numération orale française. Nous présentons ensuite une énigme qui porte sur la numération orale maorie. A partir de l'analyse de travaux d'élèves, nous montrons quels sont les savoirs en jeu en mathématiques et en langue qu'il est possible de travailler en classe. Nous montrons finalement comment faire ce type de travail avec d'autres langues, d'autres domaines mathématiques et d'autres champs disciplinaires.

Télécharger l'affiche
 

 

La compréhension de l'oral en langues vivantes en lycée

16/03/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenants : le collectif PILCO 35 (piloté par Brigitte Gruson & Stéphanie Roussel)

Suite aux résultats décevants des élèves français aux évaluations en langues et à l’introduction, en 2013, d’une épreuve de compréhension de l'oral (CO) au baccalauréat, se pose la question d’un enseignement plus efficace de la compréhension de l’oral.
Le collège d’IA-IPR de langues, associés à des chercheures en didactique de l’anglais et en sciences du langage, ainsi qu'à huit professeurs de langues et 2 formatrices de l’ESPE Bretagne, ont alors décidé de mettre en place une série d’expérimentations. Elles ont été organisées dans le cadre d'un Lieu d’Éducation Associé (LéA) réunissant les lycées Bertrand d'Argentré de Vitré et Jean Macé de Rennes.
Nous présenterons les résultats de cette recherche ainsi que les effets du travail coopératif sur le développement professionnel des membres du collectif PILCO 35.

Télécharger l'affiche

 

Accueillir la différence est une démarche qui se construit et se réfléchit en équipe

02/03/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenants :
URPEP : Yves Lecompte directeur de l'Etablissement pour déficients visuels « Angèle Vannier »
CEMEA : Marion Jaslier

Accueillir la différence dans nos différents environnements, dont l’école, se doit d’être une évidence.  Cependant, un certain  nombre de raisons conscientes ou inconscientes freinent cette réalisation. Souvent la différence provoque de l’inquiétude, du silence, de la peur, jusqu’à même de l’exclusion. Cette confrontation à l’autre dans sa différence nous met en tension, en réflexion, en interrogation. Cela ne nous laisse jamais indifférent.
La loi 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées, constitue un changement fondamental dans les secteurs sanitaire, médico-social, social, culturel, éducatif.  La société doit s’organiser pour rendre possible le projet de vie élaboré par et pour chaque personne handicapée avec son entourage et les différents professionnels. La question scolaire et des loisirs fait partie intégrante du projet de vie des personnes.

Télécharger l'affiche

 Présentation d’un dispositif de formation à l’enseignement visant à améliorer les facultés de régulation des apprentissages des élèves

02/02/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Mylène Ducrey-Monnier, chercheuse suisse qui participe au projet PEERS

Le dispositif de formation qui sera présenté a pour objectif de développer des facultés des futurs enseignants généralistes des degrés primaires à réguler les apprentissages des élèves, au travers des interactions langagières. Le dispositif s’appuie sur les principes cycliques d’une lesson study (LS) qui ont été adaptés au contexte d’une formation initiale en alternance intégrative.

La réitération des cycles de LS fournit aux futurs enseignants des occasions répétées d’exercer leur façon de réguler les apprentissages des élèves et d’améliorer progressivement leurs interventions, à la suite des analyses réalisées en séminaire et des apports de nouveaux outils théoriques. Sur la base des dossiers de formation que les étudiants remettent à la fin du semestre, et qui comportent les transcriptions des interactions enregistrées, il est possible d’examiner les transformations qui se sont opérées dans la façon de réguler les apprentissages des élèves.

Télécharger l'affiche

 

Lire et faire lire

26/01/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Bénévoles intervenants : Danièle Botrel, Alice Gerard, Alain Gueret, Marie-Jeanne Desdevises, Gérard Brugière

Depuis sa création en 1999, l’association Lire et faire lire permet à des bénévoles de plus de 50 ans de lire des histoires aux enfants. Portée sur le terrain national par la Ligue de l’enseignement et l’UNAF (Union nationale des associations familiales), Lire et faire lire s’est fixée pour objectif de permettre à toujours plus d’enfants de bénéficier de séances de lecture et de développer leur appétit pour la lecture.
Chaque semaine, les bénévoles offrent une heure de leur temps libre pour aller lire des histoires dans des structures éducatives - écoles, centres de loisirs, crèches… - à des petits groupes d’enfants. Lire et faire lire propose ainsi une forme d’ouverture culturelle, des moments de plaisir partagé susceptibles de créer une forme de complicité entre générations différentes qui s’enrichissent mutuellement. C’est aussi une forme d’engagement citoyen, une façon modeste de contribuer à un meilleur vivre ensemble.
Aujourd’hui, ce sont plus de 17 200 bénévoles qui interviennent dans 9 400 structures éducatives, partout en France, animés du désir de partager avec des enfants le plaisir de fréquenter les livres et d’entrer plus avant en littérature.
En Ille-et-Vilaine, plus de 430 bénévoles interviennent dans 150 structures éducatives et culturelles (écoles maternelles et élémentaires, crèches, médiathèques, aires d’accueil des gens du voyage…) pour le plus grand plaisir des petits et des grands. 

Télécharger l'affiche

 

La vie associative à l'école : FSE, MDL, Junior-Association, etc

12/01/2017 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenantes :

  • Victoria ROSTAN - Coordinatrice Jeunesse et Vie associative - Ligue de l'enseignement d'Ille-et-Vilaine
  • Léonore BERGER - Aroéven Bretagne

La Ligue de l’Enseignement, l’Aroéven et les associations partenaires de l’école ont pour ambition de participer à la construction d'une société d'hommes et de femmes capables de mieux comprendre le monde qui les entoure et de peser sur sa transformation. Dans ce cadre elles sont reconnues comme mouvements complémentaires de l’Ecole. Elles œuvrent donc dans le but de former des citoyens éclairés en complémentarité de l’Ecole. Dans les collèges et lycées cela se traduit notamment par des interventions pour faire prendre conscience aux élèves de leurs droits associatifs. L’association en milieu scolaire est à la fois école de la démocratie, de la coopération et de la fraternité.  Occasion privilégiée de l’apprentissage, de la ​​​​​​​​​​convivialité, de la tolérance, de la compréhension et de la prise de responsabilité, l’association se veut un puissant facteur d’intégration dans le tissu social et s'inscrit comme élément facilitateur de stabilité dans l’établissement.

Télécharger l'affiche

 

 

Quelle pédagogie des valeurs par le sport scolaire ?

17/11/2016 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenant : USEP 35

L'Usep c'est quoi ?

L’USEP, rattachée à la Ligue de l'enseignement, signifie Union Sportive des Ecoles Primaires. Union, car l’USEP est composée d’un comité national, de comités départementaux et d’associations USEP locales. La mission du comité départemental est d’organiser des rencontres sportives entre différentes écoles pendant le temps scolaire et hors temps scolaire et de soutenir les activités proposées par les USEP locales.

Les Objectifs de l'USEP

•        Organiser les activités et rencontres sportives scolaires et périscolaires des écoles publiques

•        Sensibiliser les enfants au vivre-ensemble à travers le sport via le développement d'activités sportives complémentaires de l'EPS

•        Promouvoir les valeurs de citoyenneté et de tolérance : l'enfant est, tour à tour, joueur, arbitre, organisateur de la rencontre ou reporter, chacun peut avoir accès à une fonction valorisante.

•        Concourir à la formation des intervenants dans les cadres scolaires et périscolaire : enseignants, des animateurs, des équipes éducatives, des formateurs.

L'USEP, fédération sous la tutelle du ministère de l'Éducation

Pour mener à bien ces objectifs, le ministère favorise et accompagne la création d'associations USEP dans toutes les écoles publiques primaires, conformément à la loi du 16 juillet 1984.

Télécharger l'affiche

 

 

Présentation du projet ACE-ArithmEcole, Arithmétique et Compréhension à l'Ecole élémentaire

29/09/2016 - 13h-13h45 - Amphithéâtre Malaguti

Intervenants : Patricia Defives, Sophie Joffredo-Le Brun, Olivier Lerbour et Gérard Sensevy

Les ressources pour enseigner les mathématiques à l’école élémentaire sont multiples. L’implication des professeurs dans la conception de ces ressources est souvent limitée. Ceci peut les empêcher d’approfondir les enjeux didactiques et épistémologiques des savoirs qu'ils enseignent. Cela prive également les ressources produites des connaissances spécifiques des professeurs sur ce qu'ils enseignent et sur les manières de l'enseigner.

La recherche ACE-ArithmEcole propose une progression complète en mathématiques au CP et au CE1. Ces curricula sont mis en œuvre dans environ 300 classes depuis septembre 2012. Ce projet, commencé en 2011, regroupe quatre laboratoires. Une partie de cette progression est conçue au sein d’une ingénierie didactique coopérative regroupant une équipe de recherche présente à l’ESPE de Bretagne (maîtres-formateurs, formateurs, chercheurs) au sein du CREAD, et des professeurs de classes expérimentales.

Dans cette intervention, nous présenterons certains contenus des progressions ACE-ArithmEcole en lien avec les nouveaux programmes. Puis, nous montrerons comment s’est organisée la conception d’une partie de cette progression en relation très étroite avec les professeurs.

Télécharger l'affiche

Consulter le programme des années précédentes des jeudis midi de l'ESPE