Lien contactENTTwitter

Accueil > Actions culturelles 2014-2015 > Octavio Paz, Liberté sur parole, 1958

Icone Augmenter tailleIcone Diminuer tailleIcone imprimer

Octavio Paz, Liberté sur parole, 1958

« Je suis l'espace pur, le champ de bataille. A travers mon corps, je vois mon autre corps. La pierre scintille. Le soleil m'arrache les yeux. Dans mes orbites vides, deux astres lissent leurs plumes rouges. Splendeur, spirale d'ailes, bec féroce. Et maintenant, mes yeux chantent. Penche-toi sur leur chant, jette-toi dans le bûcher.»